À PROPOS DE NOUS

Nous sommes un couple franco-vénézuélien, Maxime et Carimar. Récemment, nous avons décidé de nous installer au Venezuela avec l’idée de faire un projet social. Pour beaucoup, l’idée de nous implanter dans un pays submergé par une crise aussi grave est peu raisonnable. Le commentaire le plus courant que nous entendons est que nous ne resterons pas longtemps ici. Pourtant, malgré la situation générale compliquée, l’instabilité économique et environnementale, nous voulons agir, car c’est ici que le besoin est le plus grand. D’abord, identifier les voies qui existent déjà au Venezuela, qui sont viables, les soutenir, et proposer d’autres alternatives. Alternatives au mode de vie actuel et au modèle colonial dans lequel nous vivons. Nous voulons d’autres modes de vie et d’autres modèles; vivre de façon soutenable, avec moins de souffrance et plus de paix. Moins de souffrance et plus de paix, c’est l’opposé d’un système économique violent qui fonctionne sur l’accumulation et le gaspillage. 

Atteindre ces objectifs signifie se débarrasser de l’apathie et de la résignation qui frappent de nombreuses personnes. Au Venezuela, il  y a de la spéculation sur tout et à tous les niveaux de la société. La loi du chacun pour soi est plus forte que jamais. La concurrence sauvage est un effet de la résignation. Lorsqu’on se résigne on se conforme à la guerre de tous contre tous. Cette conversion est presque naturelle. Des milliers de personnes passent de l’autre côté. En plus de façonner les gens de cette manière, ou chacun devient le défenseur de son propre intérêt, le conformisme est également un accélérateur de destruction pour tous. De cette façon, les braises de l’espoir s’éteignent.

A rebours de cet individualisme qui transforme de nombreuses vies en champ de bataille, nous voulons quelque chose de différent, qu’il y ait de la coopération et de l’organisation au lieu de la compétitivité et de la fragmentation. Nous ne voulons pas la conformité et la soumission de toujours. Nous devons changer de direction, pour un nouveau modèle et de nouvelles subjectivités. Commencer le projet social par la recherche, la lutte et la plantation, c’est notre stratégie pour que les légumes soient à notre portée, que la terre retrouve sa fertilité et que nos vies, dans l’engagement et le travail communautaire, reprennent leur sens. On travaille sur plusieurs fronts, contre l’individualisme, la résignation, et en faveur de la paix (interieur et exterieur) et de la justice, alimentaire et social. On souhaite se libérer des dépendances (importations et énergies fossiles), de la précarité, et des fausses croyances face aux problèmes qui nous tourmentent. Faire le pari du collectif et de l’agriculture biologique c’est à la fois une solution à la crise économique et environnementale, car elle prend racine dans l’individualisme et l’agriculture industrielle, mais c’est aussi une voie viable pour vivre dignement et en paix. Les alternatives sociales et écologiques qui se présentent, et que nous proposons, sont des stratégies locales pour vivre mieux en affrontant un désordre global. 

Le projet: Co-créer des changements soutenables.

Nous savons que nous ne pouvons pas faire grand-chose seuls, nous avons donc décidé de créer ce blog pour partager notre projet et peut-être d’inspirer les autres à nous accompagner tout au long du chemin.

Le nom du projet c’est “Co-créer des changements soutenables”, «Co-créer» parce que nous croyons vraiment que la seule façon d’apporter des changements significatifs et de trouver des solutions aux problèmes sociaux, c’est de travailler ensemble, sans attendre qu’un leader vienne nous sauver.

Parce que nous vivons dans une société atomisée, qui divise et isole, nous avons besoin de nous rassembler, afin qu’il soit possible de surmonter une situation inhabitable au Venezuela pour la majorité. C’est en la jouant collectif, avec la solidarité et l’entraide, que nous pouvons lancer les bases d’une société nouvelle, résiliente et solidaire.

«Changements soutenables», disons-nous, car nous ne voulons pas seulement trouver des solutions éphémères qui répondent aux besoins du moment, sans tenir compte des effets que cela puisse avoir sur l’environnement ou notre corps, nous voulons plutôt que ces changements soient durables, respectueux de l’environnement et promoteurs d’égalité, de santé et de justice.

Les deux arbres reliés par leurs racines que l’on voit dans le logo que nous avons choisi pour le projet représentent notre vision du changement, qui passe par la coopération, le soutien mutuel. Tout comme les arbres qui s’entraident en période de difficulté, nous pouvons aussi aller de l’avant grâce au travail en commun ( a ce propos, on renvoie au livre de Peter Wohlleben, La vie secrète des arbres). Contre la division du travail, la séparation et l’isolement, on fait le choix du collectif. Il faut penser à nous, et nous, c’est la biodiversité. C’est seulement en se rassemblant et en travaillant ensemble qu’on peut envisager une autre façon d’être, de penser, de produire…une autre société, et un autre monde.

 Si vous souhaitez en savoir plus sur ce que nous allons faire, vous pouvez consulter nos objectifs ou nos programmes, ainsi que les informations que nous partagerons petit à petit par ce biais. Si vous souhaitez également nous soutenir ou partager des informations, n’hésitez pas à nous contacter.